Comment tenir ses résolutions ?

jeune pousse 2

Prendre des résolutions c’est une chose, les tenir en est une autre. Voici quelques idées pour prendre et tenir, toute l’année, les bonnes résolutions.

Car plein d’espoir se profile dans la simple formulation de l’exercice populaire de début d’année qui est de prendre de bonnes résolutions ! Ces fameux engagements à qui l’on prête une magie surpuissante qui nettoie tout ce que nous voulons changer dans notre vie et en même temps fait fleurir abondamment tout ce que nous désirons profondément.

Certains de ces choix stopperont quelque chose: arrêter de fumer, arrêter de manger entre les repas, tandis que d’autres démarreront quelque chose : faire son lit tous les matins, appeler les personnes que vous aimez régulièrement ou tenir sa comptabilité au mois.

Quels que soient ces résolutions, elles sont posées comme des balises que l’on projette idéales pour guider le chemin de l’année. 365 jours qui nous paraissent subitement comme un capital précieux pour réinventer sa vie et nous pousse à clarifier ses besoins, notre façon de les atteindre et le délai pour y arriver. En somme, un vrai plan d’attaque pour s’épanouir et vivre heureux.

Regarder la réalité en face.

Certes, mais il est sage de ne pas s’y prendre n’importe comment pour établir ce plan d’attaque aiguisé, qui, nous l’avons certainement déjà tous expérimenté, s’émousse au mieux, dans le trimestre ou au pire, dans l’heure de sa création.

Alors même si la joie des premiers jours nous fait pousser des ailes du fait d’entrer dans cet espace vierge de la nouvelle année, la page 2016 s’écrit bel et bien sur le socle de ce que nous avons vécu et traversé précédemment. C’est pourquoi sans abimer cette pulsation joyeuse, je vous conseille en premier lieu de garder à l’esprit votre réalité quotidienne  pour concocter vos bonnes résolutions. De donner ainsi le juste sens au mot bonnes du fait qu’elles soient cohérentes avec votre planning, vos ressources personnelles et votre réelle volonté.

Et c’est peut être pour cette simple raison que les bonnes résolutions se révèlent être mauvaises. Car elles sont déconnectées de votre réalité proche qui en font des chimères plutôt que des actions simples au service de vos rêves. Si par exemple, vous travailler 15 heures par jour en mangeant , dans le meilleur des cas un sandwich, sans même vous poser pour le gober, il est totalement incongru de vous donner comme bonne résolution de cuisiner des plats maison y compris vos lunch-box, pour toute la famille. Donc, premièrement la lucidité est de mise pour que vos résolutions soient les bonnes. Elles seront de ce fait, vos alliées plutôt que les prochaines corvées à fuir. Ce qui évitera d’abimer, au passage, l’estime que vous vous portez du fait de ne pas les remplir.

Tout en souplesse

Ce qui m’amène au deuxième point. Ne vous mettez pas la barre trop haute. Soyez doux avec vous-même. Cette douceur qui émane du délai que vous vous donnerez pour atteindre votre but. Bien évidemment si votre résolution est d’avoir une chambre accueillante le soir venu, il ne s’agit pas non plus, de vous donner la journée pour faire votre lit. Mais plutôt de vous offrir l’opportunité d’admettre que parfois, vous n’y arriverez pas du premier coup ou encore qu’il vous sera plus compliqué de tenir votre engagement certains matins. Car même si il s’agit d’un accord ou une promesse avec vous-même, il est important de le vivre dans la souplesse. Tout d’abord pour entretenir le plaisir et la joie de le faire mais aussi de l’inclure dans la réalité de vos limites et vos dispositions à y répondre ou non. Le principal étant de tenir ces résolutions pour votre bien être et non à votre détriment car, finalement, à quoi sert d’avoir une chambre bien tenue tous les jours si vous le vivez comme une contrainte ? Douceur donc, pour que ces résolutions soient bonnes avec vous, dans leurs mises en place, leurs réalisations et leur maintien dans le temps.

Tenir la distance

Justement parlons-en! Voilà un défi pour les bonnes résolutions. Le troisième point que je vous conseille pour tenir la distance est la bénédiction. Bénir qui vient du latin benedicere signifie dire du bien, bene : bien dicere : dire. Je vous suggère donc de dire du bien de vous, à chaque fois que vous avez rempli votre contrat. Si vous avez décidez de ne pas grignoter entre les repas et êtes arrivé(e) au déjeuner sans avoir rien porté à la bouche depuis votre petit déjeuner, saluez le ! Pensez le, dites le à voix haute ou encore plus fort : regardez vous dans le miroir en vous adressant un grand Bravo ! C’est une histoire avec vous-même. Personne ne vous jugera (à part vous) de vous féliciter. Et si, dans un premier temps c’est le cas, vous n’avez rien à perdre de risquer d’être ridicule. Rassurez vous ça n’a jamais tué. Croyez en mon expérience.

Garder également à l’esprit que personne ne sait mieux que vous, le type et la fréquence idéale dont vous avez besoin pour être félicité comme il se doit. Alors, autorisez vous à vous congratuler d’avoir fait ce que vous avez dit que vous feriez. C’est l’un des baumes les plus puissants qui soit pour soigner la confiance et le courage qui sont des fuels pour aller de l’avant et tenir la distance.

La lucidité, la douceur et la bénédiction sont donc les dispositions que je vous suggère pour poser, tenir, maintenir et faire de vos résolutions de bonnes résolutions.

Pour Etre… ?

Mais pour que tout ceci donne un sens à votre avancée intérieure et vous permette de déménager sans déménager dans vos habitudes ; il est essentiel que votre plan d’attaque serve un profond besoin.

Ce peut être la sérénité, la joie, la paix, l’authenticité, l’intégrité… Quel que soit le besoin de l’Être, il donnera une direction commune à tous ces nouveaux choix de début d’année. Ces besoins qui, par le simple fait de vous les rappeler, réactiveront de suite, la raison d’être de votre envie de faire autrement.

…faire place nette!

Et pour mettre toutes les chances de votre côté et vivre au quotidien vos bonnes résolutions 2016, je vous invite simultanément à trier l’environnement dans lequel vous semez ces nouveaux choix. Même le jardinier novice vous le dira, les nouvelles graines poussent mieux sur un terrain propre. Alors si vous aussi, vous avez choisi de tenir comme résolution 2016 d’habiter dans des espaces de vie ergonomiques et ressourçants, d’entretenir des relations authentiques et nourrissantes, d’évoluer dans un environnement professionnel qui booste votre pleine créativité ; vous savez où me trouver !

Je vous souhaite une année alignée et proche de ce que vous désirez profondément !

Tous mes Vœux 2016 pleine de bonnes résolutions annonçant une belle révolution.

IMG_5535

Thomas Siceaux Thérapeute par le tri

logo_demenager.fr   le Soin par le tri

http://www.demenagersansdemenager.fr

Publicités

Une réflexion sur “Comment tenir ses résolutions ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s